Le prochain test de missile de la Corée du Nord pourrait provoquer une catastrophe nucléaire involontaire

Des sources chinoises craignent la création d’un important nuage radioactif si la Corée du Nord procède à un nouveau test de missile. 

Le montagne Mantap, le site où Kim Jong-Un a effectué cinq de ses six derniers tests nucléaires, pourrait s’écrouler et provoquer la création d’un nuage radioactif aux conséquences catastrophiques.

La montagne a bougé lors du dernier essai nucléaire qui a été suivi d’un séisme de magnitude 6,3 en Corée du Nord, puis de trois autres plus petits tremblements de terre dans une région qui n’enregistre habituellement aucune activité sismique.

Selon le sismologue Paul G. Richards, le sol vivrait un stress important à cause de tous ces tests. Plusieurs experts croient que les tunnels sous la montagne se sont partiellement écroulés après les plus récents essais nucléaires, affaiblissant du même coup la montagne.

Le mont Paktu, un volcan actif situé à quelques kilomètres de là, pourrait aussi s’écrouler.

Mais Kim Jong-Un continue de défier Donald Trump dans une escalade de tension faisant craindre le pire. Et il n’a pas l’intention d’arrêter ses tests, affirmant qu’il s’agit du bon chois pour contrer la menace nucléaire que représente les États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *